La thermographie infrarouge dans les bâtiments

Qu’est-ce qu’une thermographie infrarouge?

La thermographie permet de visualiser directement les défauts sur une construction par une mesure à distance du rayonnement des objets. Cette technique localise précisément les endroits où il y a des déperditions thermiques et elle peut ainsi éviter de faire des tests destructifs pour vérifier la qualité de pose de l’isolation.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.

La thermographie n’est cependant efficace que s’il y a une différence de température significative entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Elle se fera donc de préférence lors de la saison de chauffe entre novembre et mars.

Cette technique est idéale lors de la réalisation d’un audit énergétique pour établir un diagnostic complet et précis de votre habitation.

La thermographie peut également être combinée à test d’étanchéité à l’air pour localiser les fuites.

Quelles sont les applications ?

  • Contrôle de l’isolation: la thermographie permet le contrôle du niveau d’isolation et de sa qualité de pose ou de tenue. Elle est très utile pour faire un état des lieux du niveau d’isolation du bâtiment.
  • Détection des ponts thermiques: les ponts thermiques sont des zones froides d’un bâtiment par lesquels l’énergie s’échappe plus facilement et où des traces d’humidité peuvent apparaître. La thermographie permet de les détecter facilement.
  • Détection d’humidité et de fuites: la thermographie est une discipline très efficace dans la détection de l’humidité et de ses causes.
  • Le chauffage: la thermographie permet de localiser des conduites de chauffage encastrées, du tracé et de fuites, de même que pour des conduites d’alimentation d’eau chaude ou des évacuations d’eau.
  • Les infiltrations d’air extérieur: les infiltrations d’air laissent des traces visibles qui sont détectables par thermographie infrarouge. La thermographie peut être utilisée en complément au test d’étanchéité (blower door test).
  • Le contrôle des panneaux photovoltaïque: la thermographie permet de localiser les cellules défectueuses d’une installation photovoltaïque.

Quand réaliser une thermographie?

La thermographie est principalement utilisée dans les situations suivantes :

  • Avant une rénovation ou lors d’un audit énergétique;
  • Après rénovation ou la construction pour contrôler la qualité des travaux;
  • Pour détecter des fuites ou les éléments qui causent de l’humidité;
  • Pour vérifier l’étanchéité du bâtiment.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.

Thermographie dans l’industrie

La thermographie infrarouge est devenue incontournable pour la maintenance et pour certaines applications industrielles. Sans contact direct et de façon non destructive, la caméra thermique permet de localiser rapidement les défauts avec une grande fiabilité.

Les caméras thermiques sont utilisées notamment pour la surveillance des processus de production, l’analyse des tableaux et des installations électriques.

Une analyse par thermographie permet d’effectuer des contrôles et des relevés sans contact, ce qui implique que les opérations de maintenance prédictive sont sans danger pour l’utilisateur et donnent un aperçu très précis de la scène.

Quelles sont les applications ?

  • Maintenance électrique: la thermographie permet l’évaluation de l’état d’échauffement des installations allant de la basse à la haute tension. Les thermogrammes permettent de détecter rapidement les composants ou raccords défectueux de manière à prendre des mesures préventives. Ceci dans le but de réduire les risques d’incendie et les arrêts de production. Quelques exemples d’équipements  électriques où la thermographie est utilisée :
    • les postes d’alimentation ;
    • les armoires et composants électriques ;
    • les transformateurs ;
    • les centrales de contrôle ;
    • les panneaux solaires.
  • Maintenance mécanique: sur les composants mécaniques, un développement de chaleur peut indiquer des sollicitations excessives. Celles-ci sont dues, par exemple, à des frottements, à des erreurs de réglage, aux tolérances des composants ou à une lubrification défaillante.  Ces anomalies sont détectées par la thermographie sans contact et sans test destructif. Quelques exemples d’équipements  électriques où la thermographie est utilisée :
    • les pompes (élévation anormale de température due à un défaut);
    • les réservoirs de stockage (contrôle des niveaux) ;
    • les canalisations (fuites, problèmes de bouchage) ;
    • les moteurs et les organes de transmission ;
    • les fours et réfractaires.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit